Le point commun entre Sherlock Holmes et Misery

  • 30 October 2011
  • M
Kathy Bates prend soin de James Caan

Le saviez-vous ?


Stephen King s'est-il inspiré de la mésaventure de Sir Arthur Conan Doyle lorsqu'il écrivit Misery ?
A l'instar de Paul Sheldon, qui se trouve dans la même situation vis à vis de "Misery", lassé par le personnage de Sherlock Holmes, Sir Arthur Conan Doyle décida un jour de tuer Sherlock Holmes.
Il le fit en 1893 dans une nouvelle intitulée The Final Problem où Holmes et son ennemi mortel Moriarty disparaissaient dans des chutes en Suisse, tombant dans un torrent alors qu'ils se battant. Une mort inconcevable pour les fans qui décidèrent d'envoyer des courriers en suppliant l'auteur de ressusciter Sherlock. L'écrivain y consentit quelques années plus tard et publia d'abord en 1901 The Hound of the Baskerville censé se situer avant la mort de Holmes puis, en 1903, en racontant dans The Empty House comment ce dernier échappa à la mort.

Etonnant, non ?!

source : texte apparent
Pour découvrir plus d'anecdotes "cinéma", suivez-nous sur ou par

Titre du film: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).