Amour : la maladie, progressive, inéluctable, jusqu’à l’insupportable.

Georges ( J-L Trintignant) et Anne (Emmanuelle Riva) s’aiment.

Georges ( Jean-louis Trintignant) et Anne (Emmanuelle Riva) s’aiment. Ils forment un vieux couple d’un milieu intellectuel élevé, mélomanes et professeurs de musique, parents d’Eva, elle-même musicienne (Isabelle Huppert). Mais l’âge venant, cet amour va être confronté à la déchéance physique et psychologique lorsqu’Anne connaîtra un accident vasculaire cérébral.

Michaël Haneke a bien fait de choisir Jean-Louis Trintignant (exceptionnel) pour incarner Georges ! Cet homme distingué, qui de sa si particulière et douce voix, va essayer d’alléger la souffrance de sa compagne (Emmanuelle Riva, fantastique) en se réinventant pour faire encore exister cet amour et ce respect vis-à-vis de sa femme en fin de vie.

Certains spectateurs ne supporteront pas ce film , comme mon accompagnatrice chez qui il a trouvé un écho. C’est un thème délicat car il nous envoie une réalité de plein fouet, une question essentielle, celle à laquelle on préfère échapper plutôt que prendre le problème à bras le corps. Comment aider les proches à supporter de pareilles charges ?...

Haneke, réalisateur rigoureux nous fait partager quelques jours en compagnie de ce couple en vase-clos. Mais à mon sens, tout ceci sans compassion, avec dignité et sans concession. Au cours de ces gestes routiniers du quotidien qui deviennent alors si importants pour les personnages, dans cette lenteur pesante, nous assistons à l’évolution de la maladie, de ses dommages collatéraux, de manière progressive mais inéluctable, jusqu’à l’insupportable. Le décor est un appartement tranquille, classique et bourgeois, aux étagères remplies de livres, où la moindre visite semble être une intruse…

Pour la petite histoire, J-L Trintignant qui se consacrait au théâtre ne souhaitait plus tourner de film sauf si c’était …Haneke qui le lui proposait ! Il avait beaucoup aimé Caché du même réalisateur. Mais l’acteur pensait que ce film n’intéresserait pas les spectateurs et lui-même ne voulait pas le regarder, le trouvant trop dur. Finalement il semblerait qu’il l’ait vu quatre fois et l’aime de plus en plus…

Titre du film: 
Réalisateur: 
Date de sortie: