Critique : Des "Intouchables"... qui nous touchent

Omar Sy & François Cluzet : le duo d'Intouchables

C'est en visionnant une émission de Mireille Dumas, "vie privée vie publique", qu'Eric Toledano et Olivier Nakache eurent envie de retracer dans Intouchablesla relation entre Philippe Pozzo Di Borgo, riche aristocrate tétraplégique et Abdel Sellou, son aide soignant, jeune de la cité. Ceux qui nous avaient déjà bien amusés avec Nos jours heureux, offrent là "le" rôle qui convient à Omar Sy. On retiendra surtout celui-ci tant le personnage colle à sa peau : ce grand gaillard d'1m92 nous irradie de sa bonne humeur, son franc-parler, son dynamisme et sa tendresse sous-jacente...

Philippe , riche aristocrate vivant dans un hôtel particulier devient tétraplégique au cours d’un accident de parapente. Il engage lors d’un « casting » Driss , un jeune de banlieue, fraîchement sorti de prison, à la surprise de son entourage inquiet. Deux êtres que tout devrait opposer se confrontent alors, s’apprivoisent sans compromis et laisseront place à une complicité pétillante et inattendue !

Ces deux êtres dont la relation parait hautement improbable; partagent pourtant beaucoup de sentiments : deux mondes opposés nous sont suggérés sans être envahissants, sans pathos. Justement "Philippe" (interprété par François Cluzet, parfait, plus discret mais néanmoins très expressif) ne supporte pas la compassion.

Et"Driss" (Abdel) va le bousculer dans son quotidien, le faire rire, lui amener de la vie et sûrement donner du sens à son existence...à la grande crainte de l'entourage de Philippe !
Driss (sorti de prison à son embauche) découvrira la confiance qu'on peut lui porter et la générosité. ces deux-là se sont "trouvés" et font notre bonheur.

En résumé : de l'espoir, du rire, mais je ne vous cacherai pas que j'ai aussi versé ma petite larme !...

[block:views=bloc_related-block]
Titre du film: 
Date de sortie: