1992

La scène de l’oreille coupée dans Reservoir Dogs... un montage au rasoir

Reservoir Dogs

Reservoir Dogs de Quentin Tarantino est sorti en 1992. C’est le récit non linéaire d’un braquage raté. Nous découvrons, au gré de la narration propre à Tarantino, les évènements avant et après le braquage. Le casting est haut en couleur et d'ailleurs, chaque membre du gang porte le nom d’une couleur. Nous avons, Harvey Keitel, M. White, Tim Roth, M. Orange, Michael Madsen, M. Blonde, Steve Buscemi, M. Pink, Quentin Tarantino, M. Brown et Edward Bunker, M. Blue

Wayne’s world, un film réflexe

Wayne's World

Réalisé en 1992 par Penelope Spheeris Wayne’s World est un film de genre. C’était un teen movie décalé. Absurde, humour gras et lourd, et le premier succès de Mike Myers, son film fondateur. Le scénario est simple. Deux ados plus ou moins attardés utilisent un sous-sol pour animer une émission de télévision musicale nocturne. Un producteur les remarque et leur propose un contrat. Les problèmes commencent.

Basic instinct : les jambes et les poils pubiens de Sharon Stone

Sharon Stone

Si l'on me demandait quelle scène a généré le plus de ralentis, arrêts sur images et de zoom, non, je ne dirais pas "Inception, mais bien Basic Instinct.

Dans ce film se trouve une scène de sexe en bonne et due forme (de pic à glace), mais plus encore, c'est le décroisé-croisé de jambes de Sharon, lors de l'interrogatoire qui a créé la légende.
Une femme fatale. Pas mal d'arrogance. Une jupe très courte. Le tour était joué.

La mort vous va si bien : Isabella Rossellini à la croisée de Blanche Neige et de Frankenstein

Isabella Rossellini, joue à la méchante sorcière tentatrice

La fin des années 1980 et le début des années 1990 ont été marqués par la science fiction et le fantastique loufoques.
Des films comme Edward aux mains d'argent, Beetlejuice, Les sorcières d'Eastweek, Cocoon, ou encore Retour vers le futur en sont, je crois, la meilleure preuve.

Le père Noel est une ordure : L’Etalon !

Le père Noel est une ordure

On est tous fan du père noël. Enfin, ceux de ma génération en tout cas. Le Splendid, c’est l’étalon de mon humour. Je suis tombé dessus petit et après, le reste a suivi. Les Nuls, Desproges, Les inconnus (first période), Dany Boon (Pareil), Jean-Marie Bigard (Idem), Laurent Baffie, Gaspard Proust (pour citer un p’tit jeune) et pourquoi pas Guy Bedos aussi ?

Donc inutile de vous dire que le père Noël, je connais… Forcément je voulais faire partager ma dévotion à ce film mais pas avec les scènes les plus connues. Pas celles qui passent dans tous les bêtisiers télévisuels.

Et au milieu coule une rivière...

Et au milieu coule une rivière

Laissez vous hanter par les eaux de cette rivière du Montana en vous imaginant la vie si proche de la nature, de l'eau, du soleil, du vent qu'avaient ses habitants au début du siècle.
Ce film réalisé par Robert Redford et sorti en 1992 m'a toujours passionné, moi qui détestai pourtant la pêche.
Mais comment ne pas envier ces personnages dont les vies semblaient si proche des éléments qui aujourd'hui nous manquent ?