Drame

Youth : la scène mythique de la piscine (Madalina Ghenea)

Youth : la scène mythique de la piscine (Madalina Ghenea)

Youth est un film italien réalisé par Paolo Sorrentino et sorti en 2015.

L'une des scènes les plus marquantes du film est celle où Michael Caine et Harvey Keitel, qui interprètent des amis de longue date, sont paisiblement installés dans le bassin thermal de leur bel hôtel situé au pied des Alpes. Alors qu'ils échangent sur la vie et sur la vieillesse, débarque sans pudeur et dans son plus simple appareil, une créature de rêve ...

Le mépris : les dessous d'une scène culte

Brigitte Bardot, la scène culte du Mépris

Vous connaissez sans doute la scène du Méprisdans laquelle Brigitte Bardot demande à Michel Piccoli s'il aime ses fesses (pour ceux qui en douteraient, il répond "oui").

Cette scène est culte. Peut-être plus culte que le film lui-même. Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que cette scène ne faisait pas partie du film tel que Godard l'avait initialement réalisé :elle a été filmée bien plus tard, et rajoutée par la suite...

Hommage, vol, plagiat : l'inspiration au cinéma

Hommage, vol, plagiat, copie, imitation : l'inspiration au cinéma

"Je vole des choses dans tous les films possibles et imaginables. J'adore ça - si mes films contiennent quelque chose c'est que j'ai pris tel élément ici et tel autre là et que je les ai mélangés ensemble. Si certains n’aiment pas ça, alors tant pis, qu'ils n'aillent pas voir mes films, ok ? Je vole des choses partout. Les grands artistes volent, ils ne rendent pas des hommages." expliquait Quentin Tarantino à Empire magazine, en 1994.

Des Hommes et des Dieux : simplicité biblique

Des Hommes et des Dieux

Des Hommes et des Dieux de Xavier Beauvois sorti en 2010 propose un témoignage plus ou moins romancé sur l’assassinat des moines de Tibhirine en 1996. Le sujet était délicat voir sensible mais le film a rencontré son publique et obtenu un César.
Il présente la vie quotidienne mais également les peurs et les doutes d’une communauté de moines dont le Prieur (le “frère en chef”) est joué par Lambert Wilson. Sept de ces moines ont été enlevés et assassinés en 1996. Les circonstances de leur mort restent encore à ce jour controversées.

Les Misérables de Claude Lelouch avec Annie Girardot touchée par la grâce

En 1994, Claude Lelouch sort sa version des Misérables avec une distribution que lui seul peut réunir à l’écran, jugez plutôt : Jean-Paul Belmondo, Michel Boujenah, Alessandra Martines, Salomé Lelouch, Annie Girardot, Philippe Léotard, Clémentine Célarié, Philippe Khorsand, Ticky Holgado, Rufus, Jean Marais, Micheline Presle, Robert Hossein, Darry Cowl, Antoine Duléry, Jacques Gamblin, Pierre Vernier, Cyrielle Claire, Sylvie Joly...
Il y a peu de jeunes premiers mais cela reste la fine fleur du cinéma Français de l’époque.

Casino, La scène christique du désert

De Niro Casino

Il n’est pas toujours aisé de se frotter à un monument du cinéma comme Casino de Martin Scorcesse (sorti en 1995). Il est naturel de penser que tout a été dit et que les aficionados vont nous tomber dessus si on écrit un truc de travers et nous faire subir le même genre de traitement qu’une balance dans le film. On risque de finir dans le coffre d'une voiture avec une pelle dans le dos, direction le désert (ma paranoïa va de mieux en mieux merci).

Le Dernier Harem : quand le massage de Marie Gillain devient sensuel

Marie Gillain massée dans le hammam

Au début du vingtième siècle, Safiyè (Marie Gillain ), d'origine italienne, a été vendue à un pacha puis offerte à Abdulhamit, le dernier sultan de l'empire ottoman.

Indépendante et cultivée, Safiyè attire l'attention sur elle. Nadir (Alex Descas), l'eunuque affecté à la surveillance du harem, entreprend delui prêter assistance de manière à ce qu'elle devienne la favorite du sultan.

37°2 le matin : l'amour charnel dès la 1ère seconde

Quand 37°2 le matin de Jean-Jacques Beineix est passé pour la première fois à la TV sur une chaîne grand-public, vraisemblablement vers 1987 ou 1988 (le film était sorti en salles en 1986), je me souviens que TF1 lui avait réservé un sort particulier. Le genre de traitement auquel E.T. avait eu droit en son temps et auquel Le Grand Bleu aurait droit un peu plus tard.

Pages