Policier

Pulp Fiction : la montre en or cachée dans le ...

Walken tient la montre en or

Pulp Fiction, c'est un film qu'on n'a presque pas besoin de présenter tellement sa réputation est grande. Sorti en 1994 et réalisé par le grand Quentin Tarantino. C'est le 94ème meilleur film Américain de tous les temps.
Film tourné dans tous les sens, les histoires se mélangeant entre elles, on a à faire à un torrent de scènes cultes et il m'a été pénible de n'en choisir qu'une...
C'est une histoire de gangsters pour faire simple, car mon avis, c'est que l'histoire dans ce film passe au second plan tellement la réalisation est exceptionnelle.

Donnie Brasco : mon ami ne retirera pas ses chaussures Mr Moto...

Depp & Pacino dans Donnie Brasco

Donnie Brasco" est un film Américain sorti en 1997 et réalisé par Mike Newell. Il raconte la véritable histoire de Joseph Pistone, un agent du FBI ayant infiltré une des cinq familles New-Yorkaises des années 70.
Sept ans après la sortie du dernier volet du "Parrain", Al Pacino reprend son costume de mafieux New-Yorkais, mais dans un style complètement différent.

Les affranchis : un torrent de balles pour le pauvre Spider

Qu'est ce qu'un affranchi ? Si on ouvre le dictionnaire à la page 23 du Robert, on lit : "un affranchi est une personne qui mène une vie libre en dehors de la morale courante, qui s'est délivrée de tout ce qui gène". L'introduction est faite, tout est dit. Tout ce qui gène...les lois, les concurrents, et ceux qui peuvent vous faire perdre la face devant vos amis, comme on va le voir dans l'extrait.

Don Corleone touché au coeur par son fils

Le Parrain 3

Il serait trop long de résumer l'histoire des deux premiers volets qui feront bientôt l'objet d'un nouveau post alors concentrons nous d'abord sur celui-ci.
Ce 3ème opus se déroule en 1979, Michael essaie en vain de faire entrer les affaires de la famille dans la légalité en multipliant notamment les dons à l'église.
Il rêve d'un successeur mais son fils lui fait part de son vœu de devenir chanteur d'opéra. Malgré sa déception, son amour pour lui l'incite à le laisser poursuivre sa voie.

Léon : The film....!!!

la mort de leon (J. Reno)

"J'ai dû voir ce film une bonne vingtaine de fois et il m'émeut toujours avec la même intensité. Qu'est-ce qui me plait dans Léon ? Tout d'abord la manière très particulière de Luc Besson de cadrer New-York , puis la musique envoutante d'Eric Serra dont j'écoute encore la B.O. quand je veux me détendre ou que j'ai besoin de me concentrer. Cette musique vous prend aux tripes, on ne peut pas y être indifférent. Ca c'est pour la forme. Pour le fond, je dirai que le personnage de Leon est joué d'une manière magistrale par Jean Reno.

Une danse, un voyeur, une exhibitionniste ... et s'envole la candeur de l'enfance

Jennifer Connelly dances under undiscrete eyes

Quand il est question de film culte, pour ceux qui sont assez vieux pour avoir vu autre chose que Million Dollar Baby, revient naturellement Il était une fois en Amérique (Once Upon a Time in America).

Il y a probablement plus d'une scène à mentionner au sujet de ce film. Mais puisqu'il en faut une précisément, mon choix s'est porté sur la fameuse scène de la danse.

Pages