Quentin Tarantino

Hommage, vol, plagiat : l'inspiration au cinéma

Hommage, vol, plagiat, copie, imitation : l'inspiration au cinéma

"Je vole des choses dans tous les films possibles et imaginables. J'adore ça - si mes films contiennent quelque chose c'est que j'ai pris tel élément ici et tel autre là et que je les ai mélangés ensemble. Si certains n’aiment pas ça, alors tant pis, qu'ils n'aillent pas voir mes films, ok ? Je vole des choses partout. Les grands artistes volent, ils ne rendent pas des hommages." expliquait Quentin Tarantino à Empire magazine, en 1994.

La scène de l’oreille coupée dans Reservoir Dogs... un montage au rasoir

Reservoir Dogs

Reservoir Dogs de Quentin Tarantino est sorti en 1992. C’est le récit non linéaire d’un braquage raté. Nous découvrons, au gré de la narration propre à Tarantino, les évènements avant et après le braquage. Le casting est haut en couleur et d'ailleurs, chaque membre du gang porte le nom d’une couleur. Nous avons, Harvey Keitel, M. White, Tim Roth, M. Orange, Michael Madsen, M. Blonde, Steve Buscemi, M. Pink, Quentin Tarantino, M. Brown et Edward Bunker, M. Blue

Fuck ! des centaines de fois "fuck !"

  • 23 October 2011
  • M
sharon dans le casino

Le saviez-vous ?

"Fuck" est un mot qu'affectionnent particulièrement Martin Scorsese et Quentin Tarantino. On compte ainsi 398 occurences de ce mot dans Casino (3ème film recensé avec le plus de fois ce mot), 265 dans Pulp Fiction et 269 fois dans Reservoir Dogs.
Un documentaire intitulé "Fuck" détient le record : on y a compté ce mot 824 fois.

Etonnant, non ?!

Pulp Fiction : la montre en or cachée dans le ...

Walken tient la montre en or

Pulp Fiction, c'est un film qu'on n'a presque pas besoin de présenter tellement sa réputation est grande. Sorti en 1994 et réalisé par le grand Quentin Tarantino. C'est le 94ème meilleur film Américain de tous les temps.
Film tourné dans tous les sens, les histoires se mélangeant entre elles, on a à faire à un torrent de scènes cultes et il m'a été pénible de n'en choisir qu'une...
C'est une histoire de gangsters pour faire simple, car mon avis, c'est que l'histoire dans ce film passe au second plan tellement la réalisation est exceptionnelle.