Abyss et la noyade amoureuse : quand James Cameron joue avec vos phobies

Lindsey, Mary Elizabeth Mastrantonio, sur le point de se noyer

Vous avez une phobie ?

Personnellement, je ne suis pas un grand fan des rats.

Pendant des années, ma principale phobie a été la mort par noyade.
Probablement dû à des réminiscences de mon apprentissage de la natation à une époque où certains pensaient que de jeter les enfants de force dans le grand bassin avait des vertus insoupçonnées.... Bref, aujourd'hui tout va bien, merci.

En revanche il est une scène du cinéma américain qui aujourd'hui encore fait rejaillir chez moi une forme de malaise face à ma gestion de la claustrophobie et de la peur de la noyade.

Il s'agit bien-sûr du film Abyss, réalisé en 1989 par James Cameron, dans lequel Ed Harris(Virgil 'Bud' Brigman) et Mary Elizabeth Mastrantonio (Lindsey Brigman) se débattent contre... tout un tas de choses.

Je ne vais pas vous raconter toute l'histoire, après tout le film est là pour ça (non mais...), en revanche je vais revenir sur la scène bien connue de la noyade volontaire.

La noyade de Lindsey

Dans cette scène Bud et Lindsey sont bloqué dans un ... qui se remplit d'eau à chaque seconde, sans autre issue que la mort, enfin pour l'un des deux puisqu'il y a un scaphandre. Mais un seul.

N'écoutant que son courage et sa raison, Lindsey insiste pour que Bud garde le scaphandre, la laisse se noyer dans l'eau glacée, pour ensuite emmener son corps en hypothermie à la nage jusqu'à la station toute proche où il pourra alors la ramener à la vie (vous insisteriez, vous, à sa place ?).

Et pendant ce temps là, l'eau continue de monter et d'envahir les quelques mètres cubes où ils se trouvent. Bud se plie à l'avis de Mary, enfile le casque.

L'eau continue de monter jusqu'à ce qu'il ne reste plus que quelques centimètres cube d'air que Lindsey s'efforce d'absorber, cédant alors à la panique et à la peur incontrôlable de mourir. Elle, si raisonnable jusque là, cède à la pulsion de vie, regrette presque sa décision. On souffre avec elle. Bud aussi, qui l'entend, et attend.

Plus d'air, elle plonge, regarde Bud, embrasse la vitre du scaphandre, le serre dans ses bras. La pression se relâche. Elle est morte.

Suspens hein ?


Ajouter un commentaire