Gladiator : un homme d'honneur

Maximus, prisonnier de  Marc Aurèle

Si vous vous êtes toujours demandé ce qui se passait dans la tête d'un gladiateur, ce qu'il ressentait au moment de rentrer dans le Colisée, alors Gladiator est LE film fait pour vous. Jamais un réalisateur n'avait réussi à nous transposer aussi bien dans la peau d'un gladiateur, sans l'odeur bien-sûr !

Gladiator, réalisé par Ridley Scott est sorti en l'an 2000. C'est un des rares films que j'ai eu envie de voir deux fois au cinéma. La réalisation, l'histoire, la musique...j'ai dû me retenir d'y retourner une troisième fois !
L'acteur principal est Ginka, le tigre. Né au Kénia d'un père qui s'est fait la malle bien avant la naissance le salaud...et d'une mère qui ne s'occupa guère de lui. Rien ne le destinait à faire une carrière Hollywoodienne et pourtant il est là, à l'apogée de son succès. Mais malgré tous ses efforts il ne réussira jamais à croquer le second rôle du film, Russel Crowe, alias Maximus.

Maximus est un très grand général de l'armée de Marc Aurèle(Joaquin Phoenix). Après une dernière bataille victorieuse menée par Maximus, Marc Aurèle décide de lui laisser le pouvoir afin qu'il le transmette au sénat à son retour à Rome. Mais c'était sans compter sur le rêve du fils de Marc Aurèle de lui succéder. En apprenant que son père ne lui laissait pas le pouvoir, il décida de le tuer en faisant croire à une mort naturelle. Maximus qui ne voulait se soumettre à lui dût fuir et échappa à son assassinat. Sachant que le même sort était destiné à sa femme et à son fils, il essaya de les sauver mais il arriva trop tard.

A la limite de la mort, il fut recueilli par des marchands d'esclave et se retrouva grâce à son charisme et à son talent à Rome, ou se retrouvent les meilleurs gladiateurs.

Nous voilà enfin dans l'extrait que j'ai choisi, et qui n'est pas à montrer aux âmes sensibles. Cette scène est le dernier combat de Maximus qui se retrouve au Colisée opposé à Commode, mais le combat a été truqué car Commode a poignardé Maximus avant le combat alors qu'il était encore attaché. Malgré cela Commode vient de perdre son épée et là commence notre extrait. Il demande une autre épée mais personne ne lui en donne une car cela va contre la règle des combats. Va alors se dérouler un ultime duel qui les mènera tous les deux à la mort.

Ce qui est bouleversant dans cette scène ce sont les mots que prononça Maximus après avoir tué Commode et quelques secondes avant sa propre mort. Il honora Marc Aurèle en le vengeant de son meurtrier et en exhaussant son souhait de transmettre le pouvoir au sénat.

Ce qui m'a également ému dans cette scène, c'est le regard de Maximus, il est encore avec nous, bien vivant mais également en train de rejoindre sa femme et son fils dans l'au-delà. Son regard est au départ complètement abasourdi par la douleur et la mort qui sont en train de l'emporter, puis un léger sourire se lit sur son visage lorsque son esprit s'échappe de son corps pour retourner auprès des siens. Puis il se ressaisit un court instant pour délivrer son dernier message et s'effondre. Le tout sous une musique qui vous saisit au plus profond de vous.

Un chef d'oeuvre. Je le mets dans mes cinq films préférés. Si vous ne l'aviez pas encore vu, honte à vous mais il n'est jamais trop tard. Ce film n'a pas d'âge comme tous les films relatifs à l'histoire. Il vous plongera dans la quintessence architecturale de Rome mais aussi dans les sombres histoires politiciennes de l'époque, la corruption, le pouvoir, la trahison, que de choses qui nous sont encore bien connues aujourd'hui.

[block:similar=similar]
[block:block=79]