Heat: un torrent de balles pour une scène culte du cinéma

Heat, de niro entre dans la fusillade

Heat, c'est un monument du cinéma. Selon l'American Film Institute, c'est même l'un des meilleurs films policiers de tous les temps. Il est sorti en 1995 et on en parle encore. Le secret de sa réussite....???

Tout d'abord une réalisation sans failles de Michael Mann. Et un casting de folie...les deux meilleurs acteurs de tous les temps... Al Pacino dans le rôle de Vincent Hanna, un lieutenant chevronné de police. Et puis Robert De Niro (Neil McCauley), le chef d'une bande de braqueurs de haut vol. C'est une des rares affiches commune de ces deux géants du cinéma, deux grands Messieurs que j'idôlatre particulièrement.

Il a toujours été question de les départager, savoir qui était le meilleur des deux. Vous connaissez la réponse ? Moi non ! Et pourtant j'ai suivi leur filmographie avec assiduité mais je n'arrive pas à les départager. Ils ont mené leur carrière chacun de leur côté et les voir là, ensemble, même si les scènes qu'ils partagent sont rarissimes....c'est exquis !!!

Mais Michael Mann ne s'est pas arrêté là pour le casting, non non non !!! Il nous a offert la présence de Val Kilmer dans le rôle de Chris Shiherlis, Tom Sizemore (Michael Cheritto), et Danny Trejo (Trejo). Que des pointures non ?!!! Pour info, le rôle de Chris devait être interprêté par Ray Liotta (Les Affranchis). Engagé sur un autre film, il a dû s'en mordre les doigts !!!

Le pitch : Neil McCauley dirige une bande de braqueurs professionnels, ils préparent l'attaque d'un fourgon blindé à Los Angeles. L'équipe est au complet plus un petit nouveau nommé Waingro (Kevin Gage) qui va faire tourner le braquage en bain de sang.

L'enquête est confiée à Vincent (Al Pacino). Vincent va progressivement prendre en filature la fine équipe et rencontrera même Neil (Robert De Niro) dans un café lors d'une scène étrange où les deux acteurs n'apparaitront jamais simultanément à l'écran mais l'un après l'autre.
Ils se ressemblent tous les deux, ils sont bons, très bons, l'un flic de haut vol, l'autre braqueur de génie. Ils se respectent et s'estiment mais se confient qu'ils n'hésiteront pas à se tirer dessus quand le moment sera venu. Chacun son job non ?!!!

La scène du braquage et de la fusillade

Cette scène est palpitante, rythmée avec talent. On voit arriver Neil dans la banque, habillé comme un homme d'affaires. Suivent Chris (Val Kilmer) et Michael (Tom Sizemore). Neil reste à l'écart et attend la mise en place des deux hommes puis observe les comportements des vigiles et employés. Un petit sourire de Michael à Neil en guise de code et ils mettent leurs cagoules, puis Chris (Val Kilmer) met à terre le vigile à côté duquel il se trouvait.

Le passage au coffre où Chris emballe les billets comme s'il faisait celà tous les jours, et l'affaire est dans le sac !!! Trois hommes, trois sacs... ils sortent dans la rue, mais sans savoir qu'ils étaient filés par Vincent. Ils avaient été balancés par Waingro, qui voulait se venger d'avoir été exclu de la bande.

Ca, c'est la première partie, un braquage brillant et méthodique.

Suit alors la plus belle scène de fusillade à la mitraillette en pleine rue de l'histoire du cinéma. Puissamment armés de part et d'autre, les balles vont partir dans tous les sens. La police est en force également et on se demande comment ils vont réussir à s'échapper et à s'en sortir, mis à part Michael qui se fera mettre à terre par Vincent.

Si vous n'aviez pas encore vu ce film, même si celà me parait impossible...commencez donc par regarder cet extrait. Si je ne vous ai pas encore convaincus, je vous donne une dernière info, sachez qu'en 2008, le magazine Empire a classé à la 38ème place ce film dans sa liste des 500 meilleurs films de tous les temps. Etonnant non ?!!!

[block:views=bloc_related-block]

Heat by mas08ter
.


Commentaires

Malheureusement, pour les neuneus, ce film culte est un modèle pour eux : braquent des boulangeries.

Ajouter un commentaire