Le jour du dauphin : Alpha et le Dr Terrel ne plaisantent pas

Pat et Pha en pleine conversation

Les dauphins cliquettent et sifflent. Et c'est bien ainsi. Mais imaginez un instant qu'un chercheur passionné apprenne à l'un d'eux à faire des vocalises jusqu'à pouvoir articuler des mots. Qui cela intéresserait ? Les médias ? Un cirque ? Ou peut être bien l'armée ...? Sûrement... C'est en tout cas le parti pris par Mike Nichols (s'inspirant ainsi du roman de Robert Merle, Un animal doué de raison) lorsqu'il a réalisé en 1973, Le Jour du dauphin (The Day of the Dolphin).

Peu de gens se souviennent de ce film qui n'est pas passé à la postérité, probablement en raison d'un scénario un peu "facile".
Il n'empêche que le jour du dauphin, pourvu qu'on l'ait découvert avant l'âge adulte, ne laisse pas indifférent.
Tout d'abord, pour pallier le scénario, on peut compter sur une mise en scène soignée, esthétique, qui ferait presque oublier la signature résolument "seventies" de la qualité de l'image.

On peut compter aussi sur la présence forte de George C. Scott (alias le docteur Jake Terrell) qui impressionne en VO, tant par sa voix un peu cassée et pourtant rocailleuse, que par ses emportements ... crédibles. Mieux vaut ne pas le chercher, Jake Terrel, ce savant qui isolé sur une île avec son équipe de chercheurs prétend étudier le comportement des dauphins.
En réalité, il utilise des fonds publics (dont il ignore en partie l'origine) en vue d'éduquer d'un jeune dauphin (Alpha) et de lui enseigner des rudiments d'anglais. Il y est parvenu et a engagé une conversation avec cet animal doué de raison sur la base de "Paaaa", " Maaaa", "Phaaaaa" (ceux qui ont le film comprendront de quoi je veux parler). Quand un dauphin a chopé une voyelle, il ne la lâche plus.

Le film témoigne d'une véritable fascination et d'une admiration quasi extatique pour les dauphins (gamin, j'adorais), il est aussi une réflexion sur le financement des recherches, sur la perversion de l'homme opposé à la pureté, la naïveté des animaux.

Le dauphin qui parle : la scène de la démonstration aux investisseurs

L'une des scènes qui témoigne le plus de la pureté de la pensée d'Alpha, en miroir de l'esprit mauvais de certains hommes. Dans cette dernière, Terrel présente en "live" les avancées de son programme de recherche en initiant une conversation entre Alpha et les investisseurs financiers du centre de recherche.

Je vous laisse en juger par vous même.

Mais avant ça, un petit "lexique dauphin" :
- "pa" = papa = Dr Terrel
- "ma" = maman = la copine de Terrel
- "fa" = alpha = le dauphin mâle
- "bee" = beta = la petite copine d'alpha qui comprend l'humain mais ne le parle pas

Oh et puis un avertissement aussi, dans la mesure du possible, essayez d'ignorer les sous-titres, ils sont - comment dire - étranges.

Pour ceux que l'expérience tente, le film se trouve assez facilement sur Internet. Un avertissement cependant : âme sensibles, la fin du film n'est pas pour vous !

<object style="width:610px;height:480px"> <param name="movie" value="http://milkydreams.com/sites/default/files/video/LejourdudauphinPC.flv" /><param name="quality" value="high" /></object><p> </p>

Ajouter un commentaire