Léon : The film....!!!

la mort de leon (J. Reno)

"J'ai dû voir ce film une bonne vingtaine de fois et il m'émeut toujours avec la même intensité. Qu'est-ce qui me plait dans Léon ? Tout d'abord la manière très particulière de Luc Besson de cadrer New-York , puis la musique envoutante d'Eric Serra dont j'écoute encore la B.O. quand je veux me détendre ou que j'ai besoin de me concentrer. Cette musique vous prend aux tripes, on ne peut pas y être indifférent. Ca c'est pour la forme. Pour le fond, je dirai que le personnage de Leon est joué d'une manière magistrale par Jean Reno. Je vois souvent des acteurs dans mon travail et lorsque je l'ai rencontré je me suis dit, mince j'ai Leon en face de moi. Dinnnnnnngue !!! C'est sans doute la rencontre qui m'a le plus marqué et pourtant j'ai rencontré Denise Fabre, une légende de la télévision et une femme élégante et charmante soit dit en passant. Et puis l'univers hostile décrit dans ce film, cette ville de New-York, la solitude et la douleur de vivre que l'on peut ressentir dans le personnage de Léon. J'ai parlé de Jean Reno mais Natalie Portman y est incroyable de justesse et de gravité. Gary Oldman y est au sommet de son art et John garry (un figurant que l'on voit passer dans une rue) y joue LE rôle de sa vie !!! Ce film est sorti en 1994 mais pas une ride, du grand Luc Besson, le meilleur film de Jean Reno avec l'immortel (selon ses propres dires) La scène qui suit est magistrale, on y est dans la peau et les yeux de Léon, puis l'arrivée de Stansfield qui se rapproche progressivement de lui, la mise au point sur le canon du pistolet, la détonation sourde et lumineuse, puis on retourne dans la peau de Léon qui s'effondre, aveuglé par une lumière blanchâtre. Une scène filmée avec une grande précision et un grand art. Le dialogue, malgré la gravité de la scène y est court et juste. J'adore le "at your service" et le "shit" de Stansfield lorsqu'il voit les explosifs accrochés sur Léon. Et toujours cette musique d'Eric Serra qui semble s'approprier chaque image, chaque geste avec une justesse et une précision phénoménale. N'hésitez pas à revoir ce film en vous concentrant sur ces petits détails qui font que Léon n'est pas un film comme les autres.

Ajouter un commentaire