Wayne’s world, un film réflexe

Wayne's World

Réalisé en 1992 par Penelope Spheeris Wayne’s World est un film de genre. C’était un teen movie décalé. Absurde, humour gras et lourd, et le premier succès de Mike Myers, son film fondateur. Le scénario est simple. Deux ados plus ou moins attardés utilisent un sous-sol pour animer une émission de télévision musicale nocturne. Un producteur les remarque et leur propose un contrat. Les problèmes commencent.

Le film est une adaptation des personnages de sketches réalisés par Mike Myers pour le Saturday Night Live. Trouver une scène en particulier relève de la gageure tellement il y en a. Pour les aficionados, je dirais sans conteste le fight de la bonbonne d’eau mais celle dont je voudrais parler aujourd’hui est bien sur celle de Bohémian Rapsodie.

Bohémian Rapsodie : L’essence de la scène culte

Elle représente ce qu’est vraiment une scène culte. 15 secondes à l’image mais encrée à jamais dans les cerveaux dérangés d’une génération. Lorsqu’on entend le solo de guitare en voiture on ne peut faire autrement que de bouger la tête d’avant en arrière de façon frénétique. Un instant de délire que ne dépasse pas les 15 secondes à l’écran et qui à probablement généré plusieurs accidents de la route.

Ajouter à cela la voiture un peu kitch de Garth et vous avez les ingrédients pour une scène culte. Je suis certain que nombreux sont ceux qui ne connaissent pas le nom du groupe qui chante Bohémian Rapsodie mais savent que c’est dans Wayne’s World. C'est comme avec Yannick Noah qui a gagné Roland-Garros en 1983... Si si, je vous jure, il n'est pas que chanteur...enfin chanteur.... mettons qu'il ne soit pas que tennisman.



*


Ajouter un commentaire