Le Dernier Harem : quand le massage de Marie Gillain devient sensuel

Marie Gillain massée dans le hammam

Au début du vingtième siècle, Safiyè (Marie Gillain ), d'origine italienne, a été vendue à un pacha puis offerte à Abdulhamit, le dernier sultan de l'empire ottoman.

Indépendante et cultivée, Safiyè attire l'attention sur elle. Nadir (Alex Descas), l'eunuque affecté à la surveillance du harem, entreprend delui prêter assistance de manière à ce qu'elle devienne la favorite du sultan.

Rapidement, malgré l'interdit qui pèsent sur eux et en dépit de l'émasculation de Nadir, les deux jeunes gens tombent amoureux l'un de l'autre.
Safiyé, devient la favorite du sultan et lui donne un fils, lequel trouvera une mort mystérieuse.
Pour échapper à la révolution qui vient d'éclater, le sultan décide de partir en exil alors et le harem est fermé.

Safiyé et Nadir seront alors confrontés à un monde extérieur dont ils ignorent tout.

La peau nue & huilée de Marie Gillain, sous la caméra caressante

Si le film a parfois été décrié pour sa "langueur esthétisante", cette dernière sert néanmoins un tableau léché. L'érotisme inhérent à cette scène, par exemple, tient tout autant à l'attachement du réalisateur (Ferzan Özpetek) à suivre les courbes de Marie Gillain avec la caméra, qu'à la réciprocité inattendue du massage.



*



- Titre original: 
- Réalisateur: 
- Date: 
- Genre: 
- Mots clés: 
Marie Gillain

Marie Gillain

Marie Gillain dernier harem

Marie Gillain dernier harem

Marie Gillain dernier harem

Marie Gillain dernier harem

Marie Gillain dernier harem

Marie Gillain dernier harem