Les galettes de Pont Aven : Meilleur que le Nutella

Jean-Pierre Marielle admire les fesses de Jeanne GOUPIL dans les Galettes de Pont Aven

Voir la vidéo Dailymotion en bas de cet article

Les galettes de ponts Aven… comment vous dire…pour moi (et un de mes potes) c’est mythique. C’est le genre d’humour dont je suis client. Je ne m’en excuse pas mais c’est juste que moi ça me fait rire.
C’est la crème de la crème de la série B. Il y a trop de films du genre trop mauvais mais celui la… c’est l’étalon… le Rocco Sifrédi de la série B.

Inutile de vous raconter l’histoire. C'est superflu. Réalisé par Joël Séria, ce film réuni une pléiade d’acteurs incroyable. Les dialogues sont un nectar inenvisageable aujourd’hui. Allez j'ose, c'est à mettre au même niveau que les Valseuses de Blier.
S’il y a un post pour lequel vous devez faire l’effort de regarder le film c’est celui-ci.
Trouver la scène qui vous donnerait envie de le regarder fut un calvaire

Dans cette œuvre majeure (et peut-être dans la vrai vie) Jean-Pierre Marielle est obsédé par les culs. Mais pas obsédé pour les posséder, juste parce que c’est beau un cul. Pour lui c’est plus beau que la vénus de Milo, la Joconde et Angélina Joli réunis.
Il est représentant en parapluie et un beau jour décide de tout lâcher pour vivre enfin. Libéré de sa femme pénible et pudibonde et des ses obligations professionnelles.
C’est un taré du fessier, un aficionados de la lune, un gourou du séant, un adepte du croupion.

Lorsque vous savez cela, vous pouvez regarder la vidéo ci-dessous sans arrières pensées malsaines. Jean-Pierre Marielle, Monsieur Henri, est juste un artiste qui voit la beauté.

Il est vrai qu’a sa sortie (en 1975) ce fut presque un flop mais les diffusions TV et le net ont fait de ce film une perle rare. Et lorsque je dis perle cela n’a rien à voir avec les culs en questions.

Si vous êtes un fidèle de ce blog vous me savez incapable de grivoiserie et encore moins de vulgarité mais même si ce film a tout les attraits de ces deux déviances, il reste une référence en terme de liberté d’écriture et de second degrés (et vous lisez un fan inconditionnel de Desproges, le maitre Es-second degré)

Revenons à nos moutons, la scène que je vous propose est assez simple à décrire. Henri est raid bourré et la gentille hôtelière s’occupe de le coucher. Sans profiter de son état, il va l’amener à lui faire découvrir sa beauté de dos et même l’origine de son monde selon Courbet.

Prenez-en de la graine jeunes gens. S’il y avait plus d’humains aussi respectueux de la beauté, le monde serait meilleur. Il n’y aurait plus de guerre, Christophe Maé n’existerait pas et le cancer serait vaincu.
C’est peut-être utopiste mais ca fait tellement du bien de le croire (Surtout pour Christophe Maé)

Voyez le beau… oubliez d’être bobo…
Oh nom de dieu d'bordel de merde !


jean-pierre marielle admire le cul de Jeanne GOUPIL
jean-pierre marielle admire le cul de Jeanne GOUPIL

- Réalisateur: 
- Date: 
- Genre: 
- Mots clés: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).