Les Valseuses... pour calmer les muqueuses

Les Valseuses

Monument, Arc de triomphe, Obélisque, Pyramide, Oeuf Pokemon, Tour Eiffel et incontournable film du cinéma français. Je serais curieux de savoir si les “jeunes” d’aujourd’hui connaissent et aiment.
Pour ceux qui n’ont pas ce bonheur, c’est un roman de Bertrand Blier qui est à l’origine de ce film. Après un succès en librairie, il décide de l'adapter lui même au cinéma en 1974. A l’issue de nombreux essais, il choisi deux petits jeunes du cinéma Français, Patrick Dewaere et Gérard Depardieu. Il ajoute Miou Miou pour compléter le trio et donner la touche féminine.

Tourner une telle histoire serait vraiment compliqué aujourd’hui. Les Valseuses a souvent été décrit comme un hommage à l’anti-conformisme et à la liberté ou une diatribe contre la petite bourgeoisie. Il est censé être l'étendard de la jeunesse des années 70...Mouais...si on veut.... peut-être pour une certaine jeunesse mais sûrement pas pour l’ensemble, évitons les amalgames.
Pour moi le film est beaucoup plus simple que cela. c'est juste le début d’une nouvelle période pour un cinéma Français libéré, ouvert, inventif et qui osait.
Le “pitch” est assez simple : Deux jeunes loubards, Jean-Claude (Gérard Depardieu) et Pierrot (Patrick Deweare) parcourent la France en flirtant quelques peu avec la légalité. Ils vont rencontrer différents personnages qui leur amèneront plus ou moins la bonne fortune.
Cela peu sembler simple voir même simpliste mais l’éventail des personnages rencontrés par les deux compères et les différentes situations générées font tout le film.
La distribution pour ce troisième film de Bertrand Blier est soignée. Jeanne Moreau, Brigitte Fossey, Isabelle Huppert, et même deux petits rôles pour Thierry Lhermitte et Gérard Jugnot.

Même si les rôle de Jeanne, Brigitte et Isabelle ont marqués, c’est bien sur Miou Miou (Marie-Ange) qui est l'héroïne féminine au centre du film. Et la scène que j’ai choisie tourne autour d’elle. Un des problèmes de Marie-Ange est qu’elle n’arrive pas à atteindre l’orgasme. Elle se fait chier au pieu et n’arrive pas à prendre son pied. Les essais répétés de Jean-Claude et Pierrot n’y changent rien, elle reste aussi froide qu’un glaçon. Les deux amis sont bien sur assez vexés par la situation et les échecs répétés qui remettent en cause leur virilité. Mais il arrive l’inévitable. Un jour Marie-Ange tombe sur un p’tit gars qui ne paye pas de mine et boum, c’est l’extase. La scène présente l’annonce de cet Himalaya.
je vous laisse découvrir ou redécouvrir la scène. C'est du Mozart filmé.
Par contre j'ai une petit question. Quel est le nom de l'acteur qui décoince Miou-Miou ?



*


Les Valseuses: Scène culte par pitchbrioche

- Titre original: 
- Réalisateur: 
- Date: 
- Mots clés: 
- Pays: 

Ajouter un commentaire

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.