Cinéma US

Amadeus, c’est MON film culte

Amadeus Milos Forman

Amadeus, c’est MON film culte depuis que je l’ai découvert à 12 ans... il est sorti en 1984. Je pourrais le découper scène par scène pour le mettre sur monfilmculte.com.
Bon, j’ai pitié des internautes, je vais me limiter à une...

Début du film, Mozart jeune, en pleine ascension à Vienne.
Une petite scène sans prétention et qui pourtant touche au génie. Pourquoi ?

Marathon Man : ouvrez bien grand la bouche… et ne fermez pas les yeux

Laurence Olivier dans Marathon Man

Certaines personnes ont une peur phobique des serpents, des araignées ou des trombones (si si, y’en a) moi, de mon côté, c’est les Dentistes. Je ne pourrais pas vous expliquer pourquoi mais cette corporation est pour moi à mettre sur le même plan que les huissiers, les bourreaux, les banquiers, les garagistes, les prêtres inquisiteurs et les électriciens.
Du coup, lorsqu’un film présente un dentiste, ancien Nazi de surcroit, en pleine action, je suis au bord de la syncope

Lost in translation. Perdu dans ... la traduction ? Le voyage ?

Scarlett se perd dans la ville

On peut aimer Lost in translation sans avoir jamais vu l'Asie.
C'était d'ailleurs mon cas.
J'avais aimé le film pour sa poésie absurde. Pour le coté "lost" de Scarlett Johansson et de Bill Murray. J'avais peut-être moins savouré le cote "translation".
Je m'étais laissé emporter là où Sofia Coppola voulait m'emmener sans pourtant saisir toute la complexité du propos.

Le jour de la marmotte, c'est tous les jours et c'est sans fin

6.00 am Bill Murray's alarm Groundhog's day



J'exècre mon réveil. Et pas seulement lui, mais aussi tous ceux de son espèce (engeance maudite).

Je ne suis probablement pas le seul.

Dès la maternelle, puis au primaire, au collège, au lycée et plus encore, pendant la vie active, le réveil nous obsède et ponctue de manière redondante, aliénante chaque journée qui commence.

Oviedo ... C'est où exactement ? Vicky et Cristina l'ignorent.

scene restaurant vicky, cristina, juan-antonio, oviedo

Voir la vidéo YouTube et les photos de Scarlett en bas de cet article

Oviedo. Where the hell is that ?*

Une grande question.
- Vicky l'ignore : "To come where ?"
- " Where... where is Oviedo ?" Cristina n'en sais pas plus.

Pourtant c'est bien là à Oviedo - qu'il entend les emmener, Juan Antonio (Javier Bardem), dans le film de Woody Allen, justement nommé Vicky Cristina Barcelona (2008).

Alors pour ceux qui se poseraient VRAIMENT la question, Oviedo, c'est là :

Pages